photo portrait NB-LL-5

ELLE est née, un jour, à Roubaix avec, du plus loin qu’elle s’en souvienne, l’eau à la bouche, le goût de la langue, des récits et… un net penchant pour la rêverie !

LUI est né un autre jour, à Nantes. Famille de musicien…
Il écoute Jean-Sébastien Bach au petit déjeuner, musiques traditionnelles du monde entier au déjeuner et au diner jazz, rock et reggae…

ELLE, devient enseignante.
Vadrouille, voyage, se pose finalement entre campagne et mer, en « bouche » de Loire, du côté de St Nazaire. C’est là, au détour d’une salle de spectacle, qu’elle découvre les contes et la parole conteuse :
Etonnement, frisson, bonheur…
Bonheur de découvrir, à la fois la matière et la manière :
Matière des contes traditionnels où elle retrouve l’émerveillement, la vitalité et la profonde naïveté du monde de l’enfance; manière avec laquelle la parole conteuse porte et grave tous ces récits jusqu’au milieu des gens.

LUI, très vite, il ne lui suffit plus d’écouter : il faut qu’il joue !
Il touche à (presque) tout : piano, guitare, flûte, bouzouki, basse…
Comme il ne sait rien faire d’autre et que c’était écrit sur sa partition, il fait de la musique son métier
Il accompagne Alan Stivell, le conteur Yannick.Jaulin et le « Théâtre nuit », comme bassiste…

Et puis, il découvre le Stick Chapman qui deviendra « son » instrument :
mi-guitare, mi-basse, 12 cordes dont on joue en pianotant à deux mains directement sur le manche…

ELLE, se forme auprès des conteurs, chemine, cherche, explore le répertoire des contes traditionnels, l’expérimente en public, obtient une mise à disposition de l’éducation nationale pour travailler en médiathèque avant d’emprunter à titre professionnel et à plein temps, les chemins plus buissonniers des contes.
Depuis, elle conte en tout lieu et pour tous ceux qui ont dans l’oreille… un p’tit creux .

LUI joue avec les 4 jean, le quartet A.Pennec, Sloï, retrouve son frère Fanch, fameux violoniste breton pour un duo décoiffant entre frangins et entre « trad pur jus » et impro délirante

TOUS DEUX se sont rencontrés un jour, à Nantes, il y a une bonne dizaine d’années.

ELLE, cherchait un musicien pour accompagner « 1, 2, 3, petit ours de bois », son premier spectacle pour les tout-petits. Elle a aimé son stick, son jeu et a trouvé que grâce à eux ses contes swinguaient et sonnaient bien mieux.

LUI, a aimé sa poésie, son espièglerie et son plaisir à partager une belle langue, à la fois simple et riche, celle-là qui en-deça et au-delà des mots touche et fait sens. Il avait déjà accompagné la parole s’est glissé dans la sienne avec beaucoup de justesse, a goûté au jeu en solo et a su apprivoiser ce tout jeune public, si particulier.

Aujourd’hui, c’est donc à 4 mains et 2 voix, et riches de la complicité de toutes ces années qu’ils se retrouvent, avec le même plaisir, paroles et musique mêlées, à conter et jouer pour tous les publics