Ces deux-là, je les ai croisés, sur le GR 62, tels des pèlerins en procession, portant trèfle en avant en guise de St Sacrement…
ou plutôt comme baguette de sourcier.
Baguette qui les a conduit tout droit au bord du Bonheur, rivière cévenole.

le bonheur 1 (188ko)

Vous voulez le savoir jusqu’où « Bonheur » les a mené ?
Alors mettez vos pas dans les leurs et avec eux :

– Accrochez-vous à la queue du grand cerf-volant pour un bivouac dans la grande forêt
– Là regardez l’ange des cabanes passer
– Marchez dans le firmament sur les fils tissés par le roi Lao, celui qui rêve tout haut
– Et de fil en aiguille, découvrez, dans le désastre d’une ville ruinée par la guerre « Au p’tit Bonheur », le magazin zinzin de Mme Dame et de sa demoiselle Moizelle, couturières de mère en fille depuis la nuit des temps.

Et s’ils étaient partis à la chasse aux p’tits bonheurs pour finalement en découvrir un gros ?

« Ce sont les p’tites rivières qui font les grands ruisseaux »

 

retour adultes