coccinelle

 

« Prenez un mot, prenez en deux, faites cuire comme des œufs
Prenez un p’tit bout de sens et un grand bout d’innocence
Faites chauffer à petit feu, saupoudrez de quelques étoiles
Salez, poivrez et puis mettez les voiles ! » Raymond Queneau.

 

 

 

Ainsi naissent… les comptines, comme autant de petites bêtes à bon dieu qui volent, s’envolent jusqu’au cieux !
C’est grâce à elles : les comptines, ces vieilles dames espiègles et pleines de vitalité, qu’ensemble,
nous mettrons les voiles et que, peut-être, nous trouverons… la p’tite bête !

retour famille